Enfin terminée ! Des mois et des mois m’être lancée dans ce projet, j’ai enfin terminé ma robe RIVER (patron La Maison Victor de septembre/octobre 2015 – un des magazines que j’adore mais que je n’utilise pas autant que je le voudrais…). Il était temps !

Le modèle proposé par le magazine est dans un beau rouge foncé, mais je n’ai pas osé une telle  couleur (un peu trop voyante/sexy pour moi). J’ai donc opté pour un moutarde (en crêpe) plus sage (trouvé à Mondial Tissus).

Dans ce modèle j’ai été séduite par l’asymétrie du zip (décalé du côté gauche), les jolis empiècements des épaules et le résultat porté (sur le modèle…).

victor robe RIVER

Mais oups, on dirait bien qu’entre le moment où j’ai pris mes mensurations (l’été dernier) et le jour où je peux enfin enfiler ladite robe, hum-hum, j’ai pris un « peu » de fesses… Et oui, ça coince un peu au niveau du popotin ! Un 42 n’aurait pas été du luxe. Quoi qu’il aurait fallu associer un haut en 40 et la jupe en 42, il faudrait peut être essayer de cette façon. À voir. Pas forcément évident de faire coïncider correctement les pièces…

Heureusement les collants gainent un peu tout ça et qu’il y a les gilets (bien longs) pour cacher ce qu’il faut 🙂

river de dos + et gilet

Je fais souvent la tête sur les photos (j’ai un poil horreur de ça) mais j’ai la chance de pouvoir compter sur mon chéri pour raconter des bêtises qui finissent toujours par me faire (sou)rire !

robe river maison victor

Autre détail (qui ne me réjouit pas des masses je vous l’avoue) en plus d’être juste au niveau des hanches, ma version était aussi trop longue (ok, j’ai compris j’ai aussi des petites pattes). Du coup il m’a fallu la raccourcir (petite galère quand on n’est pas experte) et je n’ai pas ajouté la ceinture à la taille (inutile vu que la taille de la robe m’arrive sur les hanches !!).

Conclusion : ce patron va beaucoup mieux au modèle de la Maison Victor 😉 mais j’essaierai quand même de la porter (avec le gilet c’est plus facile !). Ça serait dommage d’avoir fait tous ces efforts pour qu’elle finisse au placard.

Et vous, ça vous arrive d’être déçue par un patron ? Ou par vos réalisations ?

Allez, pas de découragement 🙂 La prochaine couture sera peut être la bonne.

adeline juliette automn