Hello ! Comment allez-vous ?

J’ai pris un rythme estival, traduisez bien détendu et peu productif ! Ça fait du bien de se mettre au repos, même du côté créatif.

Le doudou lapinou restauré a plu à son propriétaire et j’ai été super ravie que ce sauvetage de doudou se termine aussi bien.

Du coup, j’ai reçu en retour un très joli cadeau : une bougie artisanale au doux parfum « fleuri sensuel ». Il s’agit d’un des 90 senteurs confectionnées par les Bougies de Charroux. Celles-ci sont réalisées à la main à partir de parfums créés dans le pays de Grasse. Cerise sur le gâteau, ces bougies se consument sans dégager de produit nocif !!! (label qualité RAL pour la préservation de la santé et de l’environnement)

Voilà, voilà. Et puis j’ai aussi gâté à mon tour une de mes collègues qui avait flashé sur mon sac bleu à franges.

J’ai ressorti tout le matériel nécessaire et j’ai suivi la marche à suivre que je détaillais dans mon article.

J’ai posé les deux sac côte à côte pour être sûre de placer les galons aux mêmes endroits…

Le montage de ce second sac a été encore plus facile et plus rapide que la réalisation du premier.

Du coup, ça me confirme aussi que le sac est reproductible 🙂

Couture toujours : j’avance douuuuuuuuuuuuuuuuuuuuucement dans la réalisation d’un top vu dans la Maison Victor. J’utilise ici un des cotons acheté en avril au Mondial Tissus (le jaune avec les yeux).

Et comme d’habitude, la minette aime squatter mon travail ! Il me reste encore pas mal à faire : la découpe (assez rapide) et surtout l’assemblage (vivement).

J’ai aussi de la lecture à terminer ! On peut dire que le retard s’est accumulé… Les nouveaux numéros sont déjà sortis que je n’ai pas encore eu le temps de lire ceux que j’ai déjà en ma possession.

Vous pouvez aussi feuilleter le n°6 de Calme ici, via Calaméo.

Et vous ? Été farniente ou été productif en perspective ?