Nous sommes rentrés hier soir après la crémation. Ce fut difficile, mais sans doute aussi indispensable de faire cet au revoir.

Je prends une journée de « repos » aujourd’hui. Une petite journée pour souffler et me poser un peu au calme. Une journée pour faire des câlins aux minettes et ne plus penser.

Je retourne demain passer quelques temps avec ma maman. Il y a énormément de démarches administratives à entreprendre… D’un côté ça occupe, de l’autre c’est usant.

La douleur est là mais je ne veux pas me permettre de m’apitoyer sur notre sort.

Les crises de larmes viennent par moment, de façon subite. La fatigue aussi est là elle aussi. Je me sens bien vide par moments.

Je ne vais pas épiloguer cent sept mille ans, je tenais juste à vous remercier ici pour vos gentils messages.

merci pour votre gentillesse et votre soutien

adeline juliette japon