Hop, hop, hop. Vite, on regarde dans ses stocks et c’est parti pour une petite couture express* d’une  pochette pour les fêtes. Et qui dit fêtes, dit paillettes, ou presque… Un galon à sequins dorés et un joli tissu vert avec des feuilles de gingko en impression dorée, ça ira très bien 😉

J’ai failli mettre du biais entre le simili et le tissu à feuilles de gingko et puis finalement le ruban de sequins m’a semblé être une bien meilleure idée.

J’ai fait deux pochettes « miroir ». L’une à le dos en simili doré, l’autre en simili noir et pour l’avant l’une associe le simili noir au tissu gingko tandis que l’autre associe le simili doré avec le tissu gingko 🙂

Au départ, je n’ai pas cousu ces pochettes pour moi ; mais à l’occasion d’un départ en retraite d’une amie pour laquelle je voulais marquer le coup et ajouter un petit quelque chose d’un peu plus personnel que la cagnotte collectée à l’occasion.

Et tant qu’à coudre une pochette, j’en ai fait une deuxième dans la foulée, ce qui ne prend en définitive pas beaucoup plus de temps.

Le plus compliqué, c’est surtout d’arriver à occuper bébé (qui grandit si rapidement !) pendant que j’essaie de faire mes petites bricoles… Donc ce qui aurait dû être une « couture « express » a finalement pris quelques heures…

L’assemblage est classique.

J’ai juste superposé une bande de tissu sur le simili, puis cousu un ruban à sequin à la jonction des deux.

L’intérieur est bien sûr doublé, c’est quand même nettement plus joli comme ça. Et la doublure est rabattue et cousue avec le zip pour être sûre qu’elle ne se prennent pas dans la fermeture éclair à l’ouverture et à la fermeture.

Un peu déçue de ne pas avoir réussi à prendre de jolies photos en « tenue de soirée », pour le réveillon de Noël, mais quand même super contente du résultat, ce qui est de loin le principal !