Hello !

Hummmm encore une belle semaine qui s’écoule gentiment 🙂 Je suis de bonne humeur parce que je me suis gâtée -gourmande que je suis- avec un lapin en chocolat (blanc et lait) et un petit agneau (brioché!). Bon, rassurez-vous, je n’ai pas tout mangé, enfin pas encore, je les ai juste achetés… Mais nul doute qu’ils ne survivront pas au week-end.

Je viens aussi de lire la participation au challenge gratitude d’Ophélie L’écarpulte qui a écrit un très joli texte pour la semaine 14 : « l’endroit où je vis ». Du coup je le partage avec vous. Ça tombe bien j’avais gardé ma participation « secrète » – pour mon personal diary – tout comme les semaines 12 et 13 « remercier les gens que vous aimez » et « une rencontre ». Je suis un peu cachottière ici 😉

Nous arrivons donc en semaine 15 avec le thème « votre dernière balade/sortie ». S’il y a une chose que je dévoile ici sans souci c’est mon amour de la nature. Je peux donc sans scrupule partager avec vous les photos de notre dernière balade en forêt. Ça n’est pas un secret 😉

Commençons à l’abord de la forêt avec les premières fleurs de myosotis de la saison. J’aime particulièrement son autre petit nom : l’oreille de souris ! Et sa signification pour les amoureux : « ne m’oubliez pas » (d’où son petit nom en allemand… das Vergissmeinnicht… oui je sais, je m’égare facilement). Enfin bref, c’est une très jolie petite fleur qui a tendance à se propager facilement.

myosotis

Bon ensuite on entre dans la forêt pour de bon.

entree chemin foret

Il reste quelques jolies violettes et anémones Sylvie

violette et anémone

Et des petites nouvelles font aussi leur arrivée :

  • l’alliaire officinale (de la famille des Brassicacées, comme les choux 🙂 )avec ses 4 petits pétales blancs et ses grandes feuilles toutes dentelées, celles de la base rappelant un coeur

alliaire officinale

  • la cardamine des prés (qu’on a effectivement l’habitude de voir dans les champs, mais on peut aussi la trouver dans les petites clairières bien éclairées) qui a un port dressé (30 à 40 cm de haut), 4 pétales mauves et de grandes étamines, des feuilles composées de nombreux folioles…

cardamine des prés

  • les arums ont aussi commencé à fleurir et on peut observer leur spathe si particulier … Ici l’arum tacheté ou gouet tacheté (dont je vous montrais les feuilles ici) avec un spadice violacé (la partie charnue à l’intérieur du spathe jaunâtre)

gouet tacheté spathe et spadice

  • nettement plus jolis (en tous cas à mon goût), voici aussi les premiers géraniums sauvages : le géranium Herbe à Robert (un nom qui m’a toujours amusée) avec des tiges velues, des feuilles très découpées et 5 pétales roses, il est aussi appelé « bec de grue » à cause de la forme de ses fruits (qu’on observera plus tard dans la saison)

geranium sauvage

  • jolie surprise, je n’avais pas repéré les premières feuilles et finalement il y a bien quelques coins à muguet et les premières clochettes sont déjà formées (par contre le mien lui ne montre pas le moindre petit bouton pour le moment…)

muguet

  • et en général, qui dit muguet dit sceau de Salomon , les deux plantes aimant les mêmes milieux, mais les clochettes du sceau sont pour l’heure encore vertes, il faudra attendre un peu pour les voir blanchir et s’épanouir

sceau de salomon

  • et on finit avec une dernière jolie promesse : les fleurs en bouton du chèvrefeuille des bois Lonicera periclymenum, un des noms latins dont je me souviens, sans doute parce qu’il sonne bien ; je parle de « jolie promesse » car les fleurs ont un parfum des plus agréables 🙂

bouton chevrefeuille des bois

 Toutes ces jolies plantes m’apaisent et me rendent heureuse.

Merci à la nature pour tout ce qu’elle nous offre. N’oublions pas tout ce que nous lui devons.

N’oublions pas de la respecter et de la préserver.

adeline juliette nat

divider nuages et étoiles

À propos de jolies fleurs, je partage avec vous l’article de Cherry Wood (cliquez sur l’image pour y accéder).

Fleurs de mars (et début avril) cherrywoodgirl