Après les tristes événements du mois dernier, j’ai perdu l’envie de m’occuper du blog. Dans un premier temps j’ai partagé quelques petites découvertes déco et diy sympathiques, mais je me suis finalement pas mal détachée de ce type d’occupation. J’ai eu davantage besoin de calme et d’isolement. J’ai donc passé pas mal de journées à lire, un grand mug de café à la main. D’ailleurs je viens de finir Pars vite et reviens tard jeudi dernier et Sous les vents de Neptune hier. J’ai maintenant à nouveau envie de changement. D’un petit changement. Sans doute un changement d’auteur. J’adore le style de Fred Vargas et les aventures de ce cher Jean-Baptiste, mais je crois qu’un peu de diversité me ferait du bien. (…) Il y a toutefois des livres que je n’ai encore pu me résoudre à ouvrir. J’ai par exemple cédé il y a un moment à l’engouement quasi unanime pour Ta vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. J’ai donc acheté ce livre et pourtant la seule évocation de ce titre m’irrite finalement au plus au point ! Il sonne un peu trop « donneur de leçon » à mon goût… Je n’ai pas l’état d’esprit d’adéquat pour ce genre de choses pour le moment, peut être pourrai-je l’apprécier un peu plus tard ? D’ici là ce n’est pas ce qu’il me faut. J’ai aussi énormément de livres de diy. Ils m’ont aussi bien occupé l’esprit, mais ils ont parfois tendance à me lasser et à me décevoir. Sans doute la « faute » à l’internet qui regorge d’une telle multitude de ressources 100% gratuites que je suis déçue quand j’ouvre un livre qui n’apporte aucune plus-value à tout ce qui est déjà très bien expliqué sur la blogosphère… Par contre les magazines de coutures eux, ne me déçoivent pas 🙂 . Ça peut paraître curieux, mais j’aime bien lire les explications de montage des patrons de couture !!

Enfin bref, toutes ces lectures nourrissent l’esprit et le détournent bien efficacement des tracas du quotidien.

Mais pour bien dormir la nuit, impossible de passer toute la journée à lire (surtout si comme moi on accumule les tasses de café !). Il faut bien s’oxygéner aussi la journée. C’est sans doute ce que j’ai le plus de mal à faire. Sortir marcher et affronter le monde extérieur. Du mal, mais rien d’insurmontable, heureusement. Juste besoin d’une bonne paire de chaussures et d’un mini parapluie pas trop encombrant mais bien pratique avec toutes les pluies auxquelles nous avons droit cet été. (L’automne a pris de l’avance, vous ne trouvez pas ?)

Ça me manque de n’avoir pas eu de « vraies » vacances cet été. Et j’appréhende beaucoup ma rentrée. Mes congés sont très longs et pourtant je me suis rarement sentie aussi fatiguée. Drôle de paradoxe.

C’est donc mon objectif pour ces deux dernières semaines d’août. Essayer de retrouver un peu d’énergie et d’entrain. Chasser les idées négatives, manger et dormir correctement. Aller doucement mais continuer à avancer.

J’ai un patron de pantalon à reproduire sur du tissu. Un jersey noir à petites fleurs roses. Je pourrais faire ça en rentrant de promenade ? Oui, pourquoi pas.

Je vous souhaite une belle journée.