Reading Time: 3 minutes

Peu présente et peu active par ici, mais des millions d’idées et de projets en tête !

Et oui, au fait, bonne année et meilleurs voeux à tous 🙂

Évidemment je vous souhaite aussi une année créative, c’est bon pour le moral !

Nous sommes en pleine préparation de l’arrivée de notre mini nous ♥ et je viens tout juste (il était temps de terminer ma lonnnnnngue liste de naissance, pas uniquement celle destinée aux amis et à la famille, mais aussi la notre, pour la chambre, les vêtements, la toilette, le transport et …. sans m’oublier moi !).

Du coup, j’ai aussi repéré nombre de petites coutures que j’aurais plus que plaisir à réaliser.

Après avoir farfouillé dans ma pile de magazines La Maison Victor, voilà les patrons que j’ai sélectionnés :

-l’adorable grenouillère petit ourson : grenouillère Ted , LMV nov-déc 2015, le magazine recommande un tissu en laine cardée (mais pas moyen d’en trouver un en mercerie, je me suis rabattue sur de la douillette pour le moment…à moins que je change encore d’avis),

-le sweat-shirt Ernest, LMV nov-décembre 2017,

-la grenouillère Tiger, LMV mars-avril 2017 (je pense choisir un jersey dans des teintes plus douces…),

-encore une grenouillère Rio, LMV mai-juin 2018, cette fois à manches et jambes courtes, qui sera parfaite pour l’été,

-la robe Gipsy ♥♥♥, LMV mars-avril 2018, qui me fait totalement craquer, en double gaze (j’en ai trouvé une dans des tons vert amande, pastel, trop belle),

-l’ensemble Angel,LMV mai-juin 2016, qui cette fois fait craquer le futur papa 😉 ♥ (des tissus souples sont conseillés, ici il s’agit d’un mélange de lin et de coton),

-et pour finir : la barboteuse Flora, LMV mai-juin 2018, qui sera aussi parfaite pour cet été.

Et ce n’est pas fini ! J’ai aussi trouvé un super livre : Le grand livre de la couture pour bébé de Fabrice Besse, Sonia Kossenko et Sylvie Blondeau dans la collection Couture Créative, aux éditions MANGO. Je vais pouvoir faire les basiques de la couture pour bébé : bavoir, gigoteuse, sortie de bain, etc.

Maintenant, tout va dépendre de mon énergie (toujours pas des plus exceptionnelles) et du temps dont je vais pouvoir disposer. Là, je rame encore à assurer les tâches quotidiennes et le boulot (d’où cette fameuse longue absence par ici !).

Voilà, voilà, j’espère vous retrouver assez rapidement.