Top

Savoir relever des défis ?

Si vous me suivez depuis un petit moment, vous avez peut être remarqué que je n’ai pas publié mon billet hebdomadaire sur la gratitude. Et pour cause. Je suis en panne sèche pour le sujet (que j’ai choisi, le comble !) de cette 7ème semaine de challenge : « un défi relevé ».

Je me rends compte que je ne suis pas ce qu’on pourrait appeler une femme de « défi ».

En tous cas je n’ai pas l’impression d’avoir relevé de challenge particulièrement élevé ces derniers temps (et même depuis un sacré moment pour dire vrai).

Du coup je m’interroge. Quel défi (défi qui importe vraiment) pourrais-je bien avoir envie de relever ? De quel défi pourrais-je bien être fière ? Quel défi relevé pourrait bien me faire ressentir de la gratitude et de la reconnaissance pour les efforts effectués et le chemin parcouru ?

  • Moins 5 kg avant l’été ? La bonne blague 🙂 Ça ferait un titre assez aguicheur, mais je n’ai absolument aucune motivation dans ce domaine.
  • Réussir à mon tour mon « Miracle morning » ? Bon j’avoue, certains jours ça me laisse rêveuse d’arriver à me lever tôt tous les jours et de pouvoir enfin en profiter pour faire les trois milliards de choses qui m’attendent quotidiennement. Mais dans les faits je suis davantage du genre à écouter mes besoins (en sommeil par ex.) plus qu’à m’imposer un rythme draconien…
  • Alors quoi d’autre ? Un défi sportif ? Un défi littéraire ? Un défi créatif ?

Ça ne va pas forcément vous parler, mais le petit défi qu’éventuellement j’aimerais bien relever, c’est enfin y comprendre quelque chose au macramé 🙂 . Extrêmement personnel comme choix je vous l’accorde. [En même temps un « bon défi » est un défi qui nous motive vraiment et donc celui-ci est nécessairement très personnel.]

Or voyez-vous, je n’y comprends absolument rien à ces tissages là et ça me rend chèvre. (Et je déteste ne pas comprendre.)

macramé aperçu

Top là, c’est parti. Je vais tâcher d’apprendre quelques tissages !

Et vous, ça serait quoi un défi qui vous parle vraiment ? Quel défi rêvez-vous de relever ?

adeline juliette blog

Comments

  1. Trop contente d’être tombée sur ton article! C’est exactement la déco que je veux faire dans ma chambre et j’y réfléchissais justement ce we, c’est tellement plus sympa de faire des petits suspensions à fleur par soi même plutôt que de les acheter toutes faites et hors de prix!
    Je compte bien m’y mettre 🙂

  2. J’adore ton article et ton questionnement… C’est rafraîchissant de lire ce genre de choses. Pour le macramé le meilleur de le comprendre c’est d’en faire. Mais si je devais expliquer je dirais que ça marche un peu comme le tricot ou le crochet. On a fait des motifs avec des noeuds, ca dépend du noeud mais aussi du nombre fils utilisés

    • Merci Myrlene, ça fait vraiment très plaisir à lire
      Ce qui me fait un peu « peur » dans la macramé c’est la longueur des fils à utiliser…
      on verra bien au fur et à mesure de l’ouvrage je suppose

    • oui, j’y ai cru à un moment au mircale morning et puis finalement j’en suis un peu revenue, je ne crois pas que ça soit pour moi ni que ça puisse vraiment s’appliquer à tout le monde

Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mon P'tit Trésor - Creative & Lifestyle blog - Distributeur de bonne humeur !