♪ ♫ Je vous parle d’un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître
Montmartre en ce temps-là accrochait ses lilas jusque sous nos fenêtres
Et si l’humble garni qui nous servait de nid ne payait pas de mine
C’est là qu’on s’est connu, moi qui criait famine et toi qui posais nue

La bohème, la bohème, ca voulait dire on est heureux…♪ ♫

Alors oui, la chanson de Charles Aznavour est magnifique mais en fait non, ce n’est pas exactement le sujet de mon billet aujourd’hui (^_^) . Pas exactement, mais un petit peu quand même (moi, contriarrante ? mais non, juste un peu taquine !).

J’essaie, un peu maladroitement, de vous présenter le thème avec lequel notre équipe, « les Boho Girls », s’est inscrite au challenge des makers 2018.

D’ailleurs après cet article il sera aussi plus que temps de vous présenter correctement les filles de la team :

Difficile moment que celui du choix du thème ! Comment arriver à trouver un thème qui nous parle à toutes ?

Nous nous sommes tournées vers l’idée du thème Boho sans doute parce que c’est un thème qui revient en force à l’approche de l’été :). On imagine assez facilement et rapidement des dreamcatchers, des jolis tissages, quelques macramés de-ci, de-là, sans oublier une bonne dose de romantisme léger et de fleurs ❀. Je verrais bien aussi le patron d’une belle robe longue en double gaze dans des teintes écrues avec un grand panier en osier ou en bambou, pas vous ?! Ah et oh, quelques bijoux aussi, avec des turquoises et des plumes en argent…

C’est bien joli tout ça, mais j’aime bien me « documenter » quand j’entreprends un projet 🙂 . C’est comme cela que j’en suis venue à repenser aux premiers « Bohémiens ». On ne peut pas dire d’ailleurs que ce terme était très flatteur quand il était utilisé par nos grands-parents ou nos arrière-grands-parents…

Une des hypothèse sur l’origines des premiers Bohémiens est qu’ils arrivèrent en Europe au cours du 15ème siècle, il s’agissait d’un peuple de nomades fuyant l’invasion des Mongoles en Inde et qui tentèrent alors de s’installer en Europe, en Bohème ! Mais on ne peut pas dire qu’ils furent particulièrement bien accueillis et une mauvaise réputation de voleurs et de mendiants leur fut vite attribuée !

Aussi connus sous le nom de Gitans, ou Gipsies, une autre hypothèse leur attribue des origines égyptiennes ! […]

Plus tard, au 19ème siècle, le courant artistique de la « bohème littéraire » désigna une façon de vivre en marge de la société et de ses convenances, dans l’insouciance et au fil des jours. « la Bohème est fille de la Révolution de 1830 et du Romantisme »  Alfred Delvau.

Je ne peux pas d’ailleurs évoquer la littérature sans partager avec vous ce poème de Baudelaire tiré des Fleurs du mal (c’est mon côté ado romantique torturée qui ressort 😉 , je ne vous raconte pas le nombre de poèmes que j’ai dévorés à cette période, bien révolue, de ma vie !!!)

Bohémiens en Voyage
La tribu prophétique aux prunelles ardentes
Hier s’est mise en route, emportant ses petits
Sur son dos, ou livrant à leurs fiers appétits
Le trésor toujours prêt des mamelles pendantes.

Les hommes vont à pied sous leurs armes luisantes
Le long des chariots où les leurs sont blottis,
Promenant sur le ciel des yeux appesantis
Par le morne regret des chimères absentes.

Du fond de son réduit sablonneux, le grillon,
Les regardant passer, redouble sa chanson ;
Cybèle, qui les aime, augmente ses verdures,

Fait couler le rocher et fleurir le désert
Devant ces voyageurs, pour lesquels est ouvert
L’empire familier des ténèbres futures.

Et il n’y a pas si longtemps, on a vu apparaître le qualification de « bourgeois bohème », ces fameux « bobos » privilégiés et écolos…

Personnellement, je vous avoue que je préfère aujourd’hui de loin m’intéresser aux belles décorations bohèmes !

Et pour celles qui suivent plus les « tendances », on ne peut pas ne pas évoquer le festival de Coachella qui a lieu dans le désert californien depuis 1999 (festival qui me semble en France bien plus connu pour le look des festivaliers que pour ses groupes et sa musique !!!)

Bref, quel vaste sujet ! Du plus sérieux au plus léger, il y a là largement de quoi trouver l’inspiration et je l’espère vous concocter quelques jolis tutos créatifs.