Je n’ai jamais aimé les concours. Du moins aussi longtemps que je m’en souvienne, je n’ai jamais aimé ce type de compétition. J’étais plutôt tétanisée à l’idée de passer devant un jury et de me confronter aux autres. J’ai même arrêté la gym pour ne pas avoir à finir l’année par une terrifiante compétition… J’aimais y aller pour bouger et m’amuser, pas pour être notée et avoir la trouille d’être ridicule…

Après il y a aussi eu les concours pro. Ceux qui fichent la boule au ventre et qu’on a terriblement peur de louper. Ce sentiment que toute notre existence va s’écrouler si on n’arrive à passer CE fichu concours.

Mais bon, ça c’était « avant ».

Avant de découvrir que ça pouvait aussi être sympa de participer à un concours !

(C’est moi qui écrit ces mots ? Pincez-moi !)

Je suis prise d’un enthousiasme assez récent et inattendu pour les challenges et les concours créatifs ♥

Je n’ai dans ce domaine là pas la peur ni de l’échec,  ni du ridicule. Je suis juste très contente de PARTICIPER et de rencontrer (même virtuellement) d’autres personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt.

Ces défis, ces concours sont tellement plus stimulants et enrichissants que tous ceux que j’avais connus jusque là !

osons

J’ai timidement commencé en m’inscrivant à un concours local de couture (organisé par le magasin Zôdio) de la région. Participer à cet événement m’avait demandé un réel effort. J’ai failli renoncer, faire demi-tour, me désister. Encore la peur de « ne pas être à la hauteur » et puis une fois lancée, j’avais fini par prendre goût à cette journée et à apprécier d’être là parmi les autres participantes / concurrentes.

mon coussin chat ours rose

J’ai ensuite fait une lonnnnngue pause sans concours, déjà bien contente à réussir à alimenter le blog de façon à peu près régulière.

Et puis je m’y suis remise doucement avec le Projet Diy qui est un super challenge à la fois personnel (les participantes essaient de se dépasser pour produire des petites créations et des tutos vraiment top) et à la fois collectif (tourné sur l’envie de partager). Il n’y a pas de gagnante, ni de compétition, je ne pense pas que les participantes ressentent le besoin de « faire mieux que les autres » mais c’est déjà assez impressionnant d’oser se lancer et de partager son travail au milieu de filles créatives et talentueuses !

Premier pas réussi 🙂 Que l’aventure continue !

Et maintenant je prends carrément du plaisir à me lancer dans de vrais concours (c’est le monde à l’envers !).

divider-pencil-no-shadow

Je suis super contente de participer au challenge des makers avec Camille, Laurie, Elodie et Emilie.  D’ailleurs voici un aperçu des tutos de notre super team :p

gang tropical aperçu tutos

(Et il reste encore quelques tutos à partager comme celui du joli abat jour de Madame Frida).

divider-pencil-no-shadow

Le mois dernier je me suis aussi mis en tête de participer à un concours proposé par le magazine L’atelier des Nanas en réalisant un couple de perroquets amoureux ♥.

parrot papercut

C’est aussi à l’occasion de ce numéro et de ce concours que j’ai découvert le patron d’un scarabée en papier d’après une très belle idée originale des Yeux en Amandes.

scarabée en papier

 divider-pencil-no-shadow

Et ça continue encore 🙂 (encore et encore, c’est que le début, d’accord, d’accord)

[c’est marrant, ça m’arrive souvent d’avoir des paroles, des chansons qui me traversent la tête quand j’écris]

Le 31 mai dernier, j’ai envoyé ma candidature sur le fil (quelques heures avant la clôture des inscriptions) pour participer au challenge « plastique dingue » de Oui Are Makers en partenariat avec Graine Créative.

challenge diy plastique dingue

Je me suis juste dit : « Pourquoi pas ? Allez, essaie, ça pourrait être sympa !« .

Et voilà, youpi !

J’ai la chance de rejoindre 19 autres participantes dans cette nouvelle chouette aventure 🙂 :

Purple Jumble ,  Paris en Rose ,leroyd ,Wonderglad ,Le Retour du Dodo ,Papiers & petits mots ,Anniecartonne
,Fishounette Bricole ,La Mariée au Petit Pois ,Happyasabee ,MY-LITTLE-BIRD ,Créamalice {DiY} & Crafts
,Latelierdemala ,Madame Cocorico ,Lebazardemilipuce ,Carocrea ,Bubble gones ,Bullesdeplume ,VoiliVoilou

À nous de proposer maintenant de chouettes tutos autour du plastique fou et surtout de les publier avant le 9 juillet… Je crois que c’est l’une des contraintes qui le plus difficile à respecter : arriver à créer et à publier pour une date limite.

Souvent les idées foisonnent, mais il est plus compliqué d’arriver à jongler efficacement avec le quotidien tout en trouvant le temps de tester et de réaliser toutes nos idées, toutes nos envies.

divider-pencil-no-shadow

Alors oui, ces concours sont aussi une opportunité de « gagner » quelque chose (comme dans le cadre du challenge plastique dingue, je trouve ça déjà énorme d’avoir reçu un kit créatif super complet (notamment avec deux lots de feuilles de plastique fou, une pince coupante, divers apprêts…).

challenge diy plastique dingue kit

Potentiellement certains concours offrent la chance de recevoir des cadeaux qui mettent des paillettes dans les yeux des créatives sans parler de la perspective de faire un peu connaître son blog (ou sa page facebook ou son compte instagram …).

Forcément, un peu de visibilité c’est toujours bon à prendre 🙂 (sinon à quoi bon publier nos petites créations ?). Ce n’est d’ailleurs pas à proprement parler une histoire de notoriété, mais la perspective de pouvoir faire vivre et développer sa passion.

 divider-pencil-no-shadow

Dernier point, je me rends aussi compte que ce n’est pas si « risqué » de livrer son travail à un jury ou à des yeux inconnus.

Pour ce qui est des challenges créatifs, les participantes ont – d’après moi – un regard bienveillant et sont davantage enclines à voir les points positifs des idées publiées qu’à vous descendre en flèche. Au pire des cas, si l’une d’entre nous n’apprécie pas une production, elle se contentera de ne rien dire plutôt que de blesser la personne qui a essayé, qui a proposé quelque chose.

Quant aux jurys qui délivrent des prix, des récompenses, c’est un peu la même chose. Si ce qu’on a fait a plu – youpi, danse de la joie – on pourra ressentir une belle satisfaction et sans doute une pointe de fierté et dans le cas contraire – ce n’est pas grave ! – on aura essayé, on se sera creusé la tête pour proposer un truc vraiment bien.

Au final, ça sera forcément une expérience enrichissante, qui stimule notre créativité et qui nous pousse à nous dépasser 🙂

adeline juliette chat


Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles du blog !